Bilan 6 mois : Comment a évolué la fréquentation au 1er semestre ?

Nos équipes ont analysé les premiers mois de l’année 2018 pour vous fournir une courte étude sur la tendance du premier semestre.

Comment a évolué la fréquentation des centres commerciaux français ?

La tendance des 6 premiers mois est à la baisse avec une évolution 2017/2018 de -0,9%.

Avec une évolution du nombre de visites de +0,7%, le Panel Nord Ouest est le seul à voir sa fréquentation augmenter sur le premier semestre. En effet, cette région surpasse le Panel France mais est également la zone où le nombre de visites a le plus progressé au cours des 4 dernières années. Sur les douze derniers mois, la fréquentation de ce panel a augmenté de +1,1%.

A contrario, le Panel Nord se situe en bas de classement et a vu diminuer le nombre de visiteurs de 2,3% sur les 6 premiers mois. Sur les douze mois glissants, la fréquentation des centres commerciaux du nord a diminué de 1,7%.

Les centres commerciaux français connaissent une diminution progressive du nombre de visiteurs chaque année. En 2017, ils ont vu leurs fréquentation diminuer de 2.2% au premier semestre pour ensuite enregistrer une baisse de 1.5% sur l’ensemble de l’année. Cette année, le nombre de visiteurs diminue également mais l’écart de fréquentation est plus léger. Les événements et les actions commerciales des prochains mois peuvent encore permettre de remonter la fréquentation et d’obtenir une année 2018 positive pour les centres commerciaux.

Temps de visite

Le temps de visite* représente la durée de l’expérience client. Plus il est élevé, plus l’attractivité d’un centre est importante. Le temps de visite moyen Quantaflow inclut les temps de passages de toutes les personnes qui entrent dans les centres commerciaux du Panel France (l’ensemble des visites : des simples traversants, des clients d’une ou plusieurs boutiques, jusqu’aux personnes qui fréquentent les hypermarchés). Proportionnellement au nombre de visiteurs, le temps de visite des centres commerciaux diminue également au fil des années. Au premier semestre 2018, les consommateurs ont passé, en moyenne 40.4 min par visite dans les centres commerciaux.

Le temps de visite atteint traditionnellement son pic de l’année en janvier. En 2018, il était 5.4% plus élevé qu’en moyenne.

Evolution du tourisme balnéaire

Le Panel Tourisme Balnéaire est un échantillon représentatif des centres commerciaux situés dans des zones en bord de mer. La fréquentation de ces centres est souvent corrélée à une météo ensoleillée et aux périodes de vacances scolaires. Au premier semestre 2018, ce panel a enregistré une belle performance. Alors que la majorité des centres commerciaux voit leur fréquentation fortement diminuer, les sites de ce panel ne diminuent que de 0.2%. Cette évolution stable peut s’expliquer par le succès des nombreux ponts. En effet, au mois de mai, les centres commerciaux situés en bord de littoral ont vu leur fréquentation augmenter de 1.8% alors que le Panel France enregistrait une baisse du nombre de visites.

Les soldes en perte de vitesse

Les soldes 2018 n’ont pas réussi à attirer plus de visiteurs dans les centres commerciaux. En Janvier, le Panel France a enregistré une évolution de -3.6% les deux premières semaines des soldes d’hiver.Les soldes 2018 et 2017 ont été marqués par les dates de lancement les plus tardives depuis 2012. Ce décalage a laissé le champ libre au commerce en ligne dont les ventes privées sont lancées dès le lendemain de noël. Depuis 2011, la fréquentation des centres commerciaux pendant les soldes d’hiver s’est érodée de 11.2%.

Les soldes d’été n’ont pas permis de rehausser le nombre de visites: le 1er samedi a vu son nombre de visiteurs diminué de 16.1% cette année. La première semaine, du mercredi 27 juin au dimanche 01 juillet, les centres commerciaux français ont enregistré une diminution de la fréquentation de 9.3%, en comparaison à 2017.

Pour les redynamiser, les soldes vont être reformés en 2019. Les dates de lancement resteront les mêmes mais la période sera réduite de 2 semaines.

L’actualité défavorable aux centres commerciaux

L’actualité influence le comportement d’achat des consommateurs. Comme chaque année, ce fut également le cas au premier semestre 2018.

Les six premiers mois ont été marqués par les grèves des transports. Paralysant de nombreux français, la période de grève a eu un impact sur la fréquentation des centres commerciaux français. D’Avril à Juin, le Panel France a enregistré une évolution 2016/2017 totale de -1.8% sur l’ensemble de la période et de -3% sur les jours impactés par la grève.

Les conditions climatiques du début d’année ont également entraîné une diminution de la fréquentation. De la crue de la seine aux épisodes neigeux, les jours les plus touchés par les intempéries ont connu une diminution du nombre de visites allant jusqu’à 26%.

La coupe du monde a également eu un impact négatif sur la fréquentation des centres commerciaux lors du championnat. Ce sont les samedis qui ont été le plus impactés : le samedi 16 juin, les centres commerciaux français ont été sous fréquentés de 40% aux horaires de match. Cependant les centres commerciaux ont enregistré un regain de fréquentation juste après la finale.

Malgré le fait que le premier semestre enregistre une diminution de fréquentation, celle ci reste relativement stable. N’hésitez pas à consulter nos comptes Linkedin et Twitter  où nous publierons régulièrement des études sur la fréquentation des centres commerciaux.

Cette analyse a été réalisée à partir de données issues de compteurs Quantaflow, repartis dans plus de 400 centres commerciaux français.L’ensemble des données que nous vous fournissons sont vérifiées par un processus précis Xcheck et par une équipe d’experts en données.

 

*  Le temps de visite moyen varie en fonction de la taille des centres commerciaux. Notre logiciel d’analyse Multiquant permet à nos clients d’obtenir un temps de visite rapporté à la superficie GLA.